Le Legal Design concrètement

Exemple de démarche concrète en Legal Design

Il s’agit d’une approche basée sur le processus, avec quelques étapes discrètes à suivre. En fonction des besoins de chaque designer ou du projet pour votre Cabinet d’avocats, les étapes à suivre peuvent varier considérablement en termes de longueur, d’ordre et de priorité.

Outre les entretiens, les groupes de discussion et les exercices créatifs, comment pouvez-vous recueillir des informations sur vos utilisateurs et votre domaine de défi sur le terrain ? Investir dans la recherche sur le terrain peut être coûteux, mais cela permettra d’obtenir des informations beaucoup plus riches sur le comportement des gens.

Lorsque vous vous apprêtez à écouter vos interlocuteurs, nous vous suggérons de jouer le rôle d’un interviewer de talk-show ou d’un enfant hyper-curieux.

Vous devez tout remettre en question, avec une curiosité profonde et sans jugement, et vous mettre à l’écoute de votre interlocuteur au niveau le plus fondamental…

Lorsque vous parlez aux gens, il s’agit de creuser des thèmes plus profonds, des histoires illustratives et des comportements réels. Votre travail consiste à dépasser les généralités. C’est pourquoi il est si important de se demander « pourquoi » et d’obtenir des « exemples ». Ces questions vous aideront à trouver des besoins à résoudre et des points d’intervention pour les nouveaux design.

Approfondir : https://www.legaltechdesign.com/

Allez là où votre utilisateur vous emmène – laissez-lui le soin de creuser dans les histoires et les explications – mais revenez à votre domaine de défi fondamental s’il va loin. C’est un équilibre qu’il vous faudra trouver, surtout si vous parlez avec une personne désireuse de vous raconter des histoires et de prendre la tête de la conversation. Utilisez sa volonté de parler pour comprendre son point de vue, mais veillez à ce que la conversation soit liée à vos questions fondamentales.

Cette approche concrète devraient être assez naturelle pour des professions juridiques, que ce soient des avocats ou même des notaires ou des huissiers.

Le Legal Design est un mouvement visant à rendre le droit plus accessible, plus utilisable et plus engageant.

Ses éléments constitutifs sont un langage simple et des visuels attrayants (peut-être même haptiques), tous destinés à améliorer l’expérience de l’utilisateur. Le design juridique englobe mais dépasse la technologie.

On pourrait dire que la meilleure race d’avocats utilise un langage simple et un formatage clair depuis déjà plusieurs années. Si un avocat veut adopter le design juridique, quelle est l’innovation ?

Pour un avocat, adopter le design juridique, c’est adopter une approche collaborative et multidisciplinaire pour communiquer des concepts juridiques. Le processus de conception juridique nécessite, dès le départ, l’identification des parties prenantes et des spécialistes du projet. Ces personnes peuvent être des psychologues sociaux, des concepteurs, des technologues, des utilisateurs, des régulateurs : les avocats ne volent pas seuls. L’équipe de conception juridique travaille ensemble pour créer la manière la plus centrée sur l’utilisateur, la plus inclusive et la plus efficace de communiquer les concepts, les droits et les processus juridiques pertinents. Les résultats peuvent être inspirants.