Accueil

Le legal design, un concept novateur !

Pensez à un mécanisme légal particulièrement complexe. Remémorez-vous une opération juridique multipartite, une disposition législative fleuve ou bien encore une décision aux faits alambiqués.

Un constat s’impose : le droit est difficile d’accès. L’inintelligibilité inhérente aux notions juridiques est aujourd’hui aggravée par l’inflation législative et par une complexité accrue des contextes économique, social et technologique que le droit entend régir.

A cette problématique, nous proposons une réponse : le legal design, soit la visualisation de l’information juridique, et ce, par le recours à tous types d’outils visuels (schémas, tableaux, graphismes, etc.).

Bien implanté dans les pays anglo-saxons, le legal design est un concept émergeant dans le paysage juridique français. Pourtant, réagir à la complexité des textes par la visualisation, c’est un réflexe ancien dont les racines remontent à l’Antiquité.

Tout le monde y trouve son compte :

• Les étudiants sont invités à mettre en œuvre le legal design dans leurs cours de droit pour faciliter le double processus d’apprentissage et de mémorisation.
• Les professionnels de droit ont tout intérêt à intégrer le legal design dans la communication relationnelle avec leurs clients (rarement juristes), pour une meilleure lisibilité et transmission de l’information juridique.

Legal Design Assas, première association de legal design en France !

lga_logo_small

Fondée en février 2016 par des étudiants en droit, Legal Design Assas est une association étudiante dont l’objet est la promotion du legal design (entendu comme un complément au langage juridique, et non comme un substitut) auprès des étudiants et des professionnels.

Pour cela, notre association s’appuie sur trois pôles d’activité majeurs :

1°/ La mise en place d’ateliers destinés à transmettre des techniques de schématisation (mindmapping, schémas conceptuels, schématisation à l’aide des outils numériques…) appliquées à des notions de droit. Cet exercice hautement conceptuel est exposé par des membres de l’associationqui proposent ensuite aux participants de le mettre en œuvre durant la partie pratique de l’atelier.

2°/ La conception, édition et diffusion d’un journal distribué gratuitement sous format papier et numérique (cliquer ici pour obtenir une version téléchargeable). Ce journal, nommé L’Illustrassas, donne des exemples concrets d’application du legal design pour mettre en valeur l’utilité pratique de ce concept. Composé de douze pages, L’Illustrassas se saisit de notions issues ou non de l’actualité juridique, volontairement choisies par les membres rédacteurs pour leur complexité, et représentées à l’aide des outils du legal design pour une plus grande intelligibilité.

3°/ L’organisation de conférences faisant intervenir des professionnels du droit afin d’apporter un éclairage sur les enjeux économiques, pédagogiques et professionnels du legal design.